Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire, monsieur Sallah Eddine Dahmoune, a présidé lundi 13 Mai 2019 une réunion de coordination avec les Directeurs généraux et les cadres centraux du département ministériel en vue de suivre le déroulement et l’avancement d’un bon nombre de dossiers d’actualité. L’ordre de jour de la réunion concerne:

-l’exposition d’un rapport sur le déroulement du mois de Ramadhan,

-les préparatifs liés à la saison estivale 2019,

-un exposé sur la gestion des projets de modernisation au niveau central et local, 

-le rapport établi sur les objectifs de développement durable en Algérie.

       Il a été présenté d’emblée à monsieur le ministre un exposé détaillé animé par L’Inspecteur général sur l’exécution de programme spécial lié au mois de Ramadhan que le Ministère de l’Intérieur, des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire a soigneusement arrêté. Au cours de cette présentation, il a été question d’aborder le nouveau mécanisme d’octroi des allocations financières aux citoyens par chèque ou par monétique à la place des couffins ainsi que le suivi de cette opération à travers une application établie par les services du Ministère. . En outre, il a été procédé à la présentation de l’état de gestion des marchés de proximité et notamment ceux qui ont été ouverts à l’occasion du mois de Ramadhan ainsi que le programme lié aux activités culturelles et sportives mises en pratique dans ce cadre avant de s’arrêter, en dernier lieu, sur les préparatifs des examens de fin d’année à travers la sécurisation des centres d’examen en coordination avec les services de la sécurité, la fourniture d’aide logistique en termes d’encadrement humain, de centres d’examen,  de centres de correction et les centres de résidence des encadreurs.

          Le ministre s’est félicité de ce nouveau mécanisme qui a permis d’en finir avec toutes attitudes négatives qui ont suivi l’opération de distribution des couffins de Ramadhan à l’époque, tout en appelant à poursuivre cette dynamique afin d’établir un guichet national de nécessiteux et ce, en coordination avec les secteurs concernés, mesure qui pourra s’appliquer par la suite dans le domaine des allocations sociales au service du citoyen d’une part et en signe de préservation de sa dignité d’une autre part.

          En outre, le ministre a appelé à mettre en œuvre cette application dans l’octroi des primes scolaires pour la rentrée scolaire 2019-2020.

       

       En ce qui concerne les marchés de proximité, le ministre s’est dit content des résultats donnés par leur usage en termes de disponibilité des produits et son impact sur la réduction des prix. S’ajoute à cela aussi, dit le ministre, la création de postes de travail. Le ministre a plaidé davantage pour  animer la réflexion sur d’autres modalités de gestion et d’exploitation de ces marchés à longueur d’année et à achever un cahier de charges relatif à la délégation de service public sur ce niveau. Le ministre a souligné que l’exploitation des marchés de proximité se poursuivra chaque weekend après le mois de Ramadhan.

         Sur le plan des examens de fin d’année, le ministre de l’Intérieur a insisté sur la mise à disposition de toutes les conditions nécessaires au service des élèves pour leur assurer un meilleur déroulement des examens, tout en soulignant à l’occasion, l’engagement complet du secteur en matière de prise en compte de toutes les procédures nécessaires pour assurer des examens à nos enfants dans de bonnes conditions.

        En ce qui est de la préparation de la saison estivale 2019, le ministre a écouté une présentation détaillée sur les résultats des missions d’inspection relatives à l’ouverture des plages interdites aux vacanciers, le programme des activités culturelles et de loisirs, l’adoption d’un système d’informations, la situation des constructions illicites sur les plages. En outre, il a été question de présenter les solutions idéales pour lever tous les obstacles qui entravent la bonne marche des programmes engagés et ce, afin d’offrir la tranquillité et la quiétude au citoyen pendant la saison estivale.

      Sur la base de cette présentation, le ministre de l’Intérieur a insisté sur l’impératif nécessaire de poursuivre les efforts pour offrir une prestation publique de qualité et qui répond aux aspirations des citoyens et plus particulièrement pendant l’été. Dans ce sens, le ministre a souligné que la saison estivale concerne toutes les wilayas et non pas seulement celles du littoral en affirmant que, l’ensemble des services sont ouverts pour les citoyens dans les wilayas de Sud et des Hauts plateaux. Sur ce point, a évoqué le ministre, près de 84 piscines de proximité ont été mises en service à travers le fonds de garantie et de solidarité des collectivités locales ainsi que la réalisation de 930 stades de proximité dont des équipements fonctionnent à l’énergie renouvelable.

     Le ministre a émis une série d’instructions que l’on peut résumer comme suit :

- La nécessité d’achever toutes les préparations liées à la saison estivale avant le 20 du mois en cours.

- L’adoption d’une stratégie de communication globale à travers l’activation des sites électroniques qui touchent les wilayas côtières ainsi que l’élaboration d’un guide pour la saison estivale.

- L’élaboration d’un guide pour administrateur de plage et le diffuser à travers tous les supports d’information.

      Dans ce sens, le ministre a insisté sur l’obligation de contrôler et de sécuriser les plages non surveillées et les lacs par le biais de la protection civile et d’autres services de sécurité afin de réduire autant que possible le nombre de décès par rapport à l’année passée.

     Au sujet d’avancement de l’exécution des projets de modernisation du secteur, il a été procédé à la présentation d’un bilan contenant les résultats importants réalisés dans le domaine de l’accompagnement des structures au niveau central et local en termes de modernisation de leurs méthodes de gestion à travers l’amélioration des mesures d’accueil, les conditions de travail ainsi que la modernisation de la gestion d’archive au niveau du Ministère. 

      En conclusion, le ministre s’est enquis de l’opération de l’élaboration du rapport spécial des objectifs de développement durable en rapport avec plusieurs indicateurs, à l’image de l’émigration, la lutte contre les risques majeurs, la réduction des accidents routiers, l’aménagement du territoire. Dans cet ordre d’idées, le ministre a chargé le Centre National d’Etudes et d’Analyses pour la Population et le Développement d’élaborer le rapport en question en collaboration avec l’ensemble des acteurs afin de dégager une approche scientifique, conduite par des spécialistes reflétant l’image réelle de notre pays dans le but de valoriser les efforts consentis par l’Etat algérien sur tous les plans et de souligner le rôle des pouvoirs publics dans l’amélioration du cadre de vie du citoyen.  

     Le ministre de l’Intérieur a achevé son intervention en rappelant à l’ensemble des cadres la nécessité d’unir les efforts et d’offrir un service public de qualité au service des citoyens. Il a aussi tenu à mettre l’accent sur l’intensification de la coordination avec les autres secteurs pour éliminer toutes les difficultés et obstacles et de remédier aux insuffisances qui pourraient entraver la bonne marche des projets.

 

 

007
020
025
018
006
001
024
042
060
061
065
064
070
073
026
027
029
039
049
071
057
072
206
076
087
120
130
133
139
141
142
150
152
160
161
183
186
195
204