Imprimer
Catégorie : Lire toutes les actualités
Affichages : 1564

 Le Ministre de l’Intérieur des Collectivités Locales et de l’Aménagement du Territoire Monsieur Noureddine Bedoui a répondu  ce jeudi 14 février 2019 à des questions orales au Sénat.

Dans sa réponse à la première question relative aux dispositions de contrôle technique des véhicules au niveau des barrages de sécurité, le Ministre a affirmé la grande importance accordée par les pouvoirs publics au volet de la sécurité, et ce, en tenant compte du lourd bilan des accidents, par leur application dans un cadre sectorielle complémentaire notamment après l’entée en vigueur de la délégation nationale de la sécurité routière, qui se chargera de l’application de la politique nationale en matière de sécurité routière.

Monsieur le Ministre a dans ce sillage rappelé le système juridique et organisationnelle qui stipule l’obligation du contrôle technique des véhicules et les infractions qui s’ensuivent, tout en mettant l’accent sur les efforts fournis par les différents services notamment la modernisation de l’opération de contrôle afin de faciliter la tache aux agents sur le volet opérationnelle et leur permettre de maitriser cette opération, cela après l’entée en vigueur du système de permis à points, ce qui mettra fin aux défaillances coercitives au niveau des agences de contrôles techniques.

En parallèle, Monsieur le Ministre a fait part des efforts du département pour trouver des moyens adéquats et efficaces afin de sensibiliser et prévenir les conducteurs sur les risques engendrées par l’absence de contrôle technique des véhicules, et  c’est ce qui est traduit par le bilan de l’année des accidents de la route de 2018 qui a enregistré le meilleur résultats en matière de sécurité routière depuis le début des années 90, et le taux est en baisse continue en dépit de l’agrandissement du parc automobile nationale. 

 

 

129A2406
129A2413
129A2423
129A2426
129A2428
129A2444
129A2451
IMG_4704
IMG_4708